Étiquettes

,

le_bonnet____voilette_exclusif_de_jil_sander_7331_north_382x

Campagne Jil Sander Automne-Hiver12-13

Jil Sander Fall-Winter 12-13 campain

(Ma dignité me suggère de ne pas achever le jeu de mot pourri du titre, surtout après la magnificence de cette photo. Merci pour votre compréhension.)

Cette saison, si l’on en croit les créateurs, c’est « LE it-hair-truc » (?) à avoir absolument sur la tête. Si l’on en croit nos propres souvenirs, c’est surtout le must-have que Tante Michu sortait de la naphtaline pour « avoir l’air chic » aux mariages dans les années 90. Et c’est surtout terriblement importable lorsqu’on mène une vie lambda de Modasse qui prend le métro le matin pour aller banalement gagner son pain.

Mais reconnaissons-le, la voilette fait partie de ces rares pièces qui ont un don pour transformer la première tenue venue en un comble de sophistication. Elle a ce côté fascinant des presque rien qui transforment. Avec une voilette, on joue un rôle, celui d’une veuve sicilienne éplorée, d’une matrone italienne langoureuse, d’une héroïne dramatique…

Quelques pistes à explorer pour assumer la voilette, et pourquoi pas donner la touche finale à une tenue de réveillon.

Anna Lunoe & Flume – I met you

Should the hat veil be thrown away?

This season, if you trust the designers, the veil is THE « it-hair-thing » (?) to wear. If you trust your own memories, it is also the must-have that your old aunt used to get out of the naphtalene in the 90’s to « look smart » at the weddings. And it is above all absolutely impossible to wear when you live the average life of a Modasse who takes the subway every morning to go and earn her bread and butter in the most banal way.

However, the veil is one of those few accessories who have the magical power to turn any outfit into something incredibly sophisticated. With a veil on, you play a part: the part of a tearful Sicilian widow, of an Italian languorous matron, of a tragic heroine…

A few inspirational pictures to follow the trend of the veil, and why not to give the final touch to your new years eve outfit.

claudia_et_stefan___aout_2012_340007520_north_545x

1. En version originale: la femme fatale. (Photo Vogue Paris)

On choisit une voilette noire, la plus basique et la plus intemporelle qui soit. Ajoutez un trait de rouge à lèvres, un chignon, des escarpins de catin: on ne voit que vous. On tombe à vos pieds. Si en plus vous allumez votre cigarette avec la langueur insolente de cette jeune femme, ne vous plaignez pas qu’on vienne vous réveiller en hurlant des sérénades sous vos fenêtres.

1. Original version: femme fatale. (Picture from Vogue Paris)

You choose a black veil, the most basic and the most timeless. Add some lipstick, a bun, a pair of bitchy pumps: everybody only sees you. And falls at your feet. If on top of that you light your cigarette with the same insolent languidness as this young lady, don’t complain when you will be waken up at night by crazy men screaming serenades below your window.

La-voilette-cool-cat-de-Maison-Michel-été-2012

2. En version kiddy cat espiègle: le serre-tête chat Maison Michel. (Photo L’Officiel)

Vous avez remarqué comme tout ce que fait Maison Michel semble facile à porter? Mais oui, même une voilette en dentelle à oreilles de chats. Parce que c’est un serre-tête, et que depuis Blair Waldorf, on pardonne tout à une serre-tête. On porte celui-ci le soir, et pas seulement à une soirée Bunny.

2. Kiddy cat version: the cat headband by Maison Michel. (Picture by L’Officiel)

Did you notice thet everything Maison Michel does looks easy to wear? Yes, even a lace veil with cat ears. Because it is a headband, and since Blair Waldorf, you can forgive anything to a headband. This one is to be worn with an evening dress, and not only at a Bunny Party.

jil_sander2_ss12_190656131_north_545x

3. En version grand froid, le bonnet Jil Sander

Déclinée en blanc, la voilette nimbe le regard d’une fraîcheur innocente qui surprend et la rend d’autant plus simple à assumer. Celle-ci est résolument contemporaine, et en plus elle tient chaud aux oreilles: on l’adopte.

3. Winter version, Jil Sander’s hat.

In white, a veil hat make your eyes look surprisingly innocent, which makes it all the easier to wear. This one is so contemporary, and it keeps your ears warm: we want it.

1730338_3_b563_chez-gaultier-la-resille-se-porte-sur-la-tete_533f6454a7c158053e74740863a927444. En version bondage soft, le headband Jean-Paul Gaultier.

Pour les indécises qui ne veulent pas choisir entre le filet à chignon, le headband et la voilette, il y a cette chose. Ornée d’un galon doré, elle donne une allure de reine autoritaire futuriste. De là à dire que c’est joli ou portable… On vous laisse juger.

4. Soft bondage version, Jean Paul Gaultier’s headband.

For those who cannot choose between a hair net, the headband and the veil, there is this thing. Embellished with a golden ribbon, it will make you look like a futurist queen. Does this mean it is pretty or even wearable? Only you can judge.