Étiquettes

, , ,

DianeKrugerDandyDiane Kruger par Karl Lagerfeld, Vogue Allemagne, 2010

Diane Kruger by Karl Lagerfeld, German Vogue, 2010

Nous disions qu’une des marottes du dandysme est de jouer sur l’ambiguïté sexuelle en empruntant des attitudes et des codes du vestiaire féminin. Cela voudrait dire que le dandysme est un terrain réservé aux hommes? Jalousie.

Au XIXème, le dandysme était un truc de mecs qui sirotaient du whisky en ajustant le noeud de leur cravate oversize. Si le noeud-pap’ a remplacé la lavallière, rien n’a vraiment changé aujourd’hui. Il n’existe pa d’équivalent à la hauteur dans les catégories sociologiques féminines. L’Elégante, la Fashionista et même la Modasse ne se définissent que par leur look soigné, le contenu de leur garde-robe, l’état de leur compte en banque souvent, et parfois par leurs lectures. Pas de diktat philosophique là dedans.

Pour ériger « la » Dandy en figure de Modasse ascétique du XXIème siècle, il faudrait au moins écrire un manifeste. La flemme. A défaut, on peut toujours imaginer ce que serait sa garde-robe idéale.

1. Des emprunts au vestiaire masculin.

Evidemment. Le smoking, bien sûr, les derbies, le chapeau d’homme. Le problème, c’est que les femmes se sont tellement approprié ces basiques, que plus personne ne se souvient qu’ils ont jadis été des synonymes de l’allure masculine. Pour parvenir à intriguer et à jouer avec les codes masculins, il faut donc piocher dans ce qui reste d’inexploité dans le placard de votre mec. Le noeud-papillon, pourquoi pas, ou bien l’Ascot de votre grand-père. Plus discrète, la pochette glissée en vrac dans la poche de la veste fait toujours son petit effet. Terriblement plus chic, plus subtil, plus old school: les boutons de manchette. On peut aussi opter pour des chemises à col cassé, s’amuser à remplacer son sac à main par une serviette de banquier, ses bas par des chaussettes de cadre sup’ (le modèle rouge de chez Gammarelli, of course, pour un petit style à la François Fillon).

Sylvie Vartan – Comme un garçon

We said a few days ago that one of the obsessions of dandyism is to play with sexual ambiguity by borrowing looks and habits from women’s wardrobes. Does this mean that dandyism is for men only? Jealousy.

Back in the 19th century, dandyism was a guys only thing, something for whiskey lovers who kept on adjusting their oversize tie. If the bow tie eventually replaced the floppy necktie, today nothing has really changed. There is no equivalent for dandyism in sociologic categories dedicated to women. The “Elégante”, the Fashionista or event the Modasse only define themselves by their sophisticated outfits, what is in their dressing, quite often the state of their bank account, and sometimes by their reading too. But there is no philosophy in there.

To set up the Female Dandy as an ascetic Modasse figure of the 21st century, it would take at least a manifesto. Too lazy for that. Failing that, we can still imagine what would her ideal dressing look like.   

1.    Some borrowings from men’s wardrobes.

Obviously. A suit, of course, derbies, a man hat… But the problem is that women have so much made these basics their own, that no one remembers that they once were synonymous of male look. Thus, to manage to play with male codes and to arouse curiosity, you must look for what remains unexplored in your man’s dressing. Why not trying a bow-tie, or your grandfather’s Ascot tie. More discrete, a silk pocket square higgledy-piggledy slipped into your jacket’s waist pocket will always make a statement. Terribly more elegant and subtle, try the cufflinks. You can also wear wing collar shirts, have fun replacing your handbag with a banker briefcase, your tights with minister socks (the red ones from Gammarelli’s of course).

FoulardHackettPochette Hackett

Hackett pocket square

ChemiseChemise à col cassé Marks & Spencer

Marks & Spencer wing collar shirt

ChaussettesChaussettes Gammarelli

Gammarelli socks

Cufflinks

Boutons de manchette Alain Figaret

Alain Figaret cufflinks

2. Des tons neutres.

Le dandy mâle essaye bien de nous ressembler en donnant dans le mauve et le liberty, façon Chuck Bass. A nous de nous approprier l’austérité chromatique du look ministre et de jouer avec. On privilégie le noir et blanc comme base, mais on ne s’y enferme pas, sous peine de se transformer en Geneviève de Fontenay. On mixe donc le marine, le camel, le gris, et si vraiment c’est la fête, on se risque à dévergonder tout ça avec une touche de burgundy ou de vert émeraude.

2. Neutral colours.

Male dandies try to look like us by wearing purple and flower prints like Chuck Bass? It is our turn to make our own the chromatic austerity of the senior executives look, and to play with its codes. To do so, favour black and white as a basic, but don’t be afraid of mixing it with navy blue, grey, and if you really are in an excentric mood, run wild with a touch of burgundy or emerald green.

CostumeCostume bordeaux The Kooples

The Kooples burgundy suit

3. Des jeux d’imprimés.

Pour doper ces couleurs sévères, on les choisit dans des tissus imprimés. A privilégier, les imprimés atemporels et classiques comme le Prince de Galles, les chevrons, les raies. On ne néglige pas le potentiel des pois, on s’autorise de l’écossais en tons neutres.

3. Play with prints.

To dope these severe colours, choose them in printed fabrics. Favour timeless and classical prints such as Prince-of-Wales check, chevrons or stripes. Do not underestimate the potential of dots, and you can also wear tartan in neutral tones.

PantalonPantalon Zara

Zara pants

4. Une préciosité désuette.

On n’oublie pas que le dandysme a deux cent ans, et on n’hésite pas à faire des clins d’oeil à ses anciennes pièces phares. Une montre à gousset, un jabot, des gants en peau fine pour la mi-saison, une épingle de cravate, un fume-cigarette… Hantez les vide-greniers et soyez créative!

4. Outmoded preciosity.

Don’t forget that dandyism is two hundred years old, and do not hesitate to allude to its former basics. A fob watch, a tie pin, a cigarette holder… Dig into vintage shops and be creative!

MontreMontre à gousset Inotime

Inotime fob watch

FumecigaretteFume cigarette Dénicotéa

Denicotea cigarette holder

5. Des signes extérieurs de féminité.

Gare à ne pas avoir l’air déguisée. Pour cela, on ponctue sa silhouette des attributs féminins les plus obvis. Une bouche rouge, des ongles vernis, des talons vertigineux, un chignon madame, et bien sûr, une taille et des fesses marquée. Pas tout cela à la fois, cela va sans dire.

6. Un art du décalage.

on brise enfin l’apparente perfection de la tenue par un élément décalé, résolument moderne, si possible même à la limite du mauvais goût. Dans une silhouette classique au bon goût si parfaitement maîtrisé, il sera la touche finale et indispensable pour faire de la femme déguisée en homme que vous êtes, une véritable Dandy Femelle.

5. Outward signs of feminity.

Careful not to look disguised. To do so, scatter your outfit with the most obvious women attributes. Red lips, polished nails, extremely high heels, a lady-like bun, and of course, defined waist and booty. Needless to say you must not all that at the same time.

6. The art of offbeat.

Eventually, break the apparent perfection of such an outfit with a totally offbeat element, necessarily modern, and preferably on the verge of tastelessness. In a classical outfit in which everything is so perfectly mastered, it will be the final touch which will make you turn from a disguised woman into a true Female Dandy!

ShortCulotte-short pailletté Topshop

Topshop hot pants

CuissardesCuissardes Pleaser

Pleaser tight boots

D’autres astuces pour devenir un Dandy Femelle?

Any more tips to become a Female Dandy?