dilemme23kgsLA question qui a fait grincer des dents tout étudiant erasmus qui se respecte, et toute Modasse partie en exil temporaire à l’étranger: les réglementations drastiques sur les bagages en soute. La tyrannie des 23 kgs condamne-t-elle vraiment à une mort du style? Pas si l’on optimise l’espace et que l’on fait preuve d’un peu de ruse.

Charlotte Gainsbourg – AF607105

1. Dieu merci, il y a le bagage cabine.

Les deux bagages cabines en fait, quand on sait que nombre de compagnies autorisent une petite valise ET un sac à main. On choisit un grand sac portable sur l’épaule, histoire d’avoir les deux mains libres pour ses valises, et on le remplit avec les fondamentaux: ordinateur/iPad, bijoux précieux, papiers et clés. Dans la valise, on stocke le plus fragile et un nécessaire de survie au cas où le bagage en soute ne se perde.

2. Le troisième bagage cabine, aka le bibendum, c’est vous.

Si le vol n’est pas indécemment long, on remise ses ballerines et ses manteaux légers dans la valise, et on gagne de la place en revêtant sur soi le plus incombrant: bottes, manteau, un jean plutôt qu’une jupe… Si on emporte une veste de blazer, on la porte aussi dans l’espoir qu’elle arrive le moins froissée possible.

3. Gratter de la place sur la trousse de toilette.

On n’emporte que ce qui est indispensable à notre être profond: exit le démaquillant, le gel douche et la crème hydratante que l’on pourra acheter à l’arrivée.

4. Pratiquer la simulation.

Pour être sûr de ne pas oublier un vêtement indispensable, on cible bien sûr les pièces que l’on préfère en priorité, mais on réfléchit aussi à où on devra porter quoi: pour sortir bootyshake, LA petite robe noire et des escarpins de catin; pour un cocktail, une robe chic et une pochette; pour partir en week-end, un short en jean et un maillot de bain…

5. On ne fait pas l’impasse sur les accessoires.

Quand au bout de quelques mois porter toujours les mêmes vêtements deviendra un supplice, ce sont eux qui nous sauveront la vie. Surtout si l’on va dans un pays ou il vaut mieux mettre de côté toute prétention à faire du shopping. Une grosse ceinture pour donner une nouvelle jeunesse à la petite robe noire qu’on ne pourra plus voir, des colliers plastron pour habiller le col des pulls, et un foulard à porter en ceinture, noué sur l’anse d’un sac ou en bandeau.

D’autres conseils de survie à donner? je prends!

How to put your life in 23 kgs of luggage ?

It is THE question that makes exchange students and Modasses going into exile grind their teeth: severe rules about baggage hold. Does the 23 kgs tyranny fatally sentence your style to death? Not if you optimize the space and you use cunning.

1. Thank god, there is cabine luggage.

That is to say TWO items, when you know that most airline companies allow a small suitcase AND a handbag. Choose a big bag that you can carry on your shoulder, so that your hands are free to carry your luggage. Pack it with the fundamentals: computer/iPad, value jewels, papers and keys. In the suitcase, pack what is the most fragile, and a survival kit in case your suitcase in the hold gets lost.

2. Consider yourself as the third cabin item.

If the flight is not indecently long, keep your flats and light coat in your suitcase, and save space by wearing on you your bulkiest clothes: boots, parka, and wear jeans rather than a skirt. If you take a formal jacket with you, wear it too so it will be less crumpled than if carried in a suitcase.

3. Save space on your toilet bag.

Only pack what is strictly necessary for your deep self. Exit make-up remover, shower gel znd moisturizer that you can buy once arrived.

4. Simulate!

To be sure not to forget any essential piece of clothing, target prioritarly what you prefer, but also think about what you are likely to wear and where : to go out and bootyshake, THE little black dress and your bitchy pumps ; for a cocktail, a chic dress and a clutch; to go for a week-end, denim shorts and a bathing suit…

5. Do not skip the accessories part.

When after a few months always wearing the same clothes will become  a torture, they will save you from boredom. And above all if you go in a country where shopping is out of question. A large belt to give a new youth to the little black dress you will be fed up with, statement necklaces to dress up your sweaters, a silk scarf to wear as a belt, on the handle of your bag or as a hairband…

Do you have more tips in mind ? I’m interested !