Étiquettes

,

HermesOnOffLa cravate est supposée être le seul et unique détail fantaisiste à travers lequel la Modasse mâle est autorisée à exprimer sa personnalité. Bien sûr. Sauf que la cravate qui essaye de faire de l’humour, on connaît, merci, et à moins d’être fan des gros motifs Picsou et de travailler avec des aveugles ou d’avoir la garantie de l’emploi à vie, on ne s’y risque pas. Et de toute façon, la cravate à motif est quasi proscrite par le code du travail depuis le début du XXIème siècle.

C’était sans compter sur la maison Hermès, et sa parfaite maîtrise de l’humour sur soie. Et du chic, éternellement. Pas question de motifs étriers ou mors ici, c’est dans l’univers du numérique que l’iconique cravate en heavy twill trouve un nouveau souffle avec un motif on/off. A quand la même chose sur un carré?

Daft Punk – Digital love

Does a chic tie have to be borring?

A tie is supposed to be the one and only fancy detail by which male Modasses are allowed to express their personality. Indeed. But we know what to expect when it comes to ties trying to be humorous, thank you. And unless you are a Donald duck patterns lover and you work with blind people or guaranteed lifetime employment, you would better not try. Anyway, ties with patterns are forbidden by the labor code since the beginning of the 21th century.

But here comes Hermès, and its perfect mastering of humor on silk. And chic, eternally. No stirrup or bit patterns here, it is in digital that the iconic heavy twill tie finds a new inspiration, with a on/off pattern. What about an on/off carré scarf?