Étiquettes

, ,

A l’heure où les collections printemps/été fleurissent, parlons météo. Nous risquons fortement de passer un été aussi glacial et pluvieux que l’année dernière, et de finir le mois d’août sous Xanax à organiser des soirées « autodafé de bikinis » entre amis. La bonne nouvelle, c’est que les créateurs ont prévu le coup, en nous concoctant des collections estivales spéciales réchauffement climatique, avec des pièces hybrides à effet chaud-froid. Top 3 des tendances glagla de cet été.

1. La fourrure de plage.

Quand j’ai vu que le Harper’s Bazaar russe faisait un dossier spécial « comment porter de la fourrure en été? », je me suis contentée de rire sournoisement en mettant ça sur le compte de la passion des slaves pour les vêtements velus. Mais stupeur, on a bien affaire à une tendance planétaire, c’est Dieu Miuccia qui l’a dit.

The Neighbourhood – Sweater Weather

How to dress when the weather is a mess?

At a moment when spring-winter collections come out, let us talk about the weather. It is very likely that next summer will be as rainy and cold as lats year, and that we spend August swallowing antidepressant pills and organizing bikinis auto-da-fes. But here is some good news: fashion designers anticipated this by creating special global warming collections, with hybrid pieces of clothing. Here are the top 3 freezing trends of next summer.

1. Beach fur.

When I saw that the Russian Harper’s Bazaar had done a special « how to wear fur in summer » feature, I smiled and assumed it was another effetc of the Russian passion for furs. But to my astonishment, it is indeed a global trend: God Miuccia said so.

TShirtFleursFourrurePrada

Soit dit en passant, Miuccia Prada avait préparé le terrain depuis quelque temps, avant de dégainer ses t-shirts en fourrure rasée. Vous vous souvenez des boas en renard coloré de l’été 2011? Sublimes. Asseyez-vous et réprimez votre attaque cardiaque: cette année, ils reviennent en version tye and dye.

By the way, Miuccia Prada had prepared the ground for a few years, before disclosing her shaven fur t-shirts. Remember the colourful fox fur boas of the Summer of 2011? Now sit down and suppress you heart attack: this summer, they are back in a tye and dye version.

PoilSynthétiqueSaintLaurent

Même lubie du poil chez Saint Laurent, où on porte un manteau de fourrure graphique avec un chapeau en feutre plus une chemise boutonnée jusqu’en haut, plus un pantalon cigarette noir… On parle toujours de la collection printemps-été 2013, oui. Tenue à ne tester qu’en Bretagne nord.

2. La hot botte.

La sandale version 2013 monte jusqu’aux genoux. La botte se porte aérée. Sandalisée. Scandalisée même. Bref, on ne sait pas trop ce que c’est que cette chaussure bizarre, mais nul doute que d’ici, allez, un mois, une rédactrice de Grazia aura déniché le mot valise de la saison pour baptiser la chose de l’élégant nom de « bottale » ou « sandotte ».

The same obsession for fur was celebrated in the Saint Laurent show, where long graphic fur coats were worn with felt hats, a strictly buttoned shirt and black pants… We are talking about spring-summer 2013 collection, remember? Outfit to be worn in northern Britanny only.

2. Hot boots.

The 2013 version of sandals are worn to the knees. Boots are airy. Sandalized. We do not know how to call this weird shoe, but no doubt that in less than one month, a Grazia fashion redactor will have found the portmanteau word of the season to call these « bootals » or « sandoots ».

SexynessAlexanderWang

Le pire dans cette histoire, c’est que ce truc arrive à être désirable et au comble du sexy. Amour sans borne pour les sandottes (pardon) d’Alexander Wang. En blanc surtout, pour leur fraîcheur qui calme le côté bondage de l’ensemble. Cette bride sous le genou qui ressemble délicieusement aux fixe-chaussettes de Dupont et Dupont: perfection. Cette fine lanière qui structure le mollet comme un trait de collants couture: re-perfection. Et en bonus: bronzez avec, et vous deviendrez ça:

The worse thing is this thing manages to be desirable and incredibly sexy. Love at first sight for those Alexander Wand sandoots. In whit, for their freshness which calms down the bondage effect of their design. And as a bonus: sunbathe with them, and you will become this:

BronzageAlexanderWangMondrian

Une toile de Mondrian. Chic.

Pour celles qui craindraient d’attraper froid – parce que les sandottes-bottales d’Alexander Wang sont tout de même les plus aérées qu’on ait vues, toutes fashion weeks confondues – il y a ces cothurnes Altuzarra.

A Mondrian painting. So chic.

For those afraid of catching a cold – because the sandoots-bootals by Alexander wang are the most airy of all fashion weeks worldwide – there are these Altuzarra buskins.

ItCothurnesAltuzarra

Oui, on nous montre de la chaussure de gladiateur et ça y est, on ressort son latin de derrière les fagots. Vous imaginez comme ces arabesques de cuir camel iraient bien avec votre peau bronzée?

3. La néo-birckenstock fourrée.

Résumons calmement: la Birckenstock, c’est cette sandalette de touriste allemand en surpoids, qui est censée être « tellement confortable, tu devrais essayer au lieu de critiquer ». Donc recouvrir une semelle de birckenstock avec de la fourrure, c’est marier la laideur à l’inconfort. Mais pourquoi tu fais ça, Céline?

Can you picture those camel leather arabesques on yout tanned skin? « Omagad », as they say in NYC.

3. Fur-lined birckenstock.

Let us sum up the situation: Birckenstocks are those sandals for German tourists, supposed to be « so comfortable, you should try instead of criticizing ». So, adding fur to the sole of a birckenstock is a combination of ugliness and discomfort. Why on earth did you have to do this, Céline?

SandalesFourreesCeline

Réponse: parce qu’il y a la pédicure parfaite et le pantalon de smoking qui vont avec. Ces sandales sont d’une immondité sans nom, mais cela peut visiblement rester un tant soit peu féminin, c’est ce que j’appelle de la LAIDEUR DESIRABLE, et les majuscules ne sont pas de trop ici pour souligner à quel point ce concept est révolutionnairement brillant.

Answer: because there is the perfect pedicure and the silk pants. These sandals are the most awful thing you have probably ever seen, yet it can be worn with feminity. That is what I would call DESIRABLE UGLINESS, and block letters are not superfluous to stress the fact that this concept is revolutionnarily brilliant.