Étiquettes

, , ,

Sophie Marceau L'EtudianteSophie Marceau dans L’Etudiante, 1988.

Sophie Marceau in « L’Etudiante », 1988.

Question existentielle que se posent une foule d’étudiants en master et en détresse. La vraie réponse, celle qui est chiante à mourir à force de sérieux et qui veut que vous vous calfeutriez dans une bibliothèque, les poignets ligottés à votre ordinateur, cette réponse-là n’a évidemment rien à faire ici. Mais la rédaction d’un mémoire fait partie de ces cas extrèmes de l’existence où un kit de survie digne de ce nom peut faire la différence, ou du moins faire paraître la tâche un peu plus drôle. Juste un peu, on a dit, ne rêvez pas. Sélection shopping pour siffler en travaillant.

#1 : un thermos littéraire pour doper sa prose.

Cee Roo – Work Song

[Survival kit] how to write a master thesis?

This is the existential question that loads of students are desperately asking themselves at this very moment. The real answer, the one that is so dull and serious and which says that you should shut yourself away in the library with your wrists tied up to your laptop, that answer has nothing to do here. But drafting a master thesis is part of these extreme cases in existence when having a good survival kit can make a difference, or at least make the task look a bit funnier (just a bit, we said). Shopping selection to whistle while you work.

#1 : a literary thermos jug to dope your writing.

ThermosOnTheRoadThermos Penguin

Pour tous les accros à la caféine, et pas seulement pour les étudiants en littérature anglaise, on croit aux supers pouvoirs de la collection d’objets dérivés des éditions Penguin, qui transforment en mug, en thermos ou en trousse les couvertures des plus grands titres de la littérature anglo-saxonne. On choisit sans hésiter la version kerouaquienne du thermos, non pas parce qu’on a bavé sur le physique la performance cinématographique de Garrett Hedlund dans l’adaptation du livre sortie l’année dernière, mais parce qu’un mémoire, dans le fond, c’est comme ce roman là: une longue logorrhée aux airs de route sans fin.

#2 : une clé usb pour stocker ses écrits brillants.

For the cafeinoholic, and not only for students in english literature, we can believe in the super powers of Penguin Editions’ collection of by-products, which transform great masterpieces of angli-saxon literature into mugs or thermos jugs. Chosing the kerouac option seems wise, not only because you drooled over the looks cinematographic performance of Garrett Hedlund in the recent adaptation of the novel, but most of all because when you think about it, a master thesis is just like this book: a long logorrhea looking like an endless road.

#2: a USB key to save your brilliant prose.

USBling

Clé USB, cleusbpascher.com

USB key, cleusbpascher.com

Loi de Murphy oblige, votre ordinateur va forcément rendre l’âme à la dernière minute, quand vous serez enfin soulagé d’avoir tout fini. Règle d’or (aha) pour ne pas avoir à réécrire ce que vous avez mis des mois à pondre laborieusement: faire des sauvegardes à gogo. Et espérons que plus la clé USB est stylée, plus vous risquez d’y penser.

#3 : un carnet de brouillon qui s’est pris pour un maillot de bain.

Thanks to f***ing Murphy law, you know that you computer is very likely to pass over at the last minute, once you will eventually be relieved to have finished everything. I tell thee, the golden rule (aha) is this: save your documents as much as you can. And let us hope that the most stylish the USB key is, the more you will remember to do it.

#3: a notebook which thought it was a bikini.

Carnet Liberty

Carnet Liberty

Liberty notebook

Mais non ce n’est pas le nom d’une fable de La Fontaine. Pour noter toutes les idées qui fleurissent dans votre esprit fécond (ok ok, j’arrête), quoi de plus à propos qu’un carnet qui vous fasse oublier les sombres jours que vous traversez? Celui-ci crie été, déjeuners sur l’herbe, jeunes filles en fleurs, en un mot promesse que bientôt, c’est juré, vous serez libre de profiter de l’été.

#4 : La plus belle pour aller bosser?

No, it is not the title of a fairytale. To note down all the ideas that will flourish in your fertile brain (ok ok,  enough of that), what more convenient than a notebook which would make you forget about the gloomy days you are experiencing? This one calls for summer, lunches on the grass, cherry blossom girls, in one word promise that soon, we swear, you will be free to enjoy summer.

#5: the most stylish library outfit.

SweatFillesAPapa

Sweat Filles à papa

Filles a papa sweatshirt

Short Cos

Short en denim COS

COS denim shorts

SlippersAldo

Slippers Aldo

Barrettes & Other StoriesBarrettes & Other Stories

& Other Stories pins

Ce n’est pas parce que vous vivez en ermite que vous devez vous laisser aller, non non. En bonne Modasse que vous êtes, essayez plutôt d’affronter décemment les 12 heures de bibliothèque non stop qui s’offrent à vous dans un mélange de style et de décontraction facon Sophie Marceau dans L’Etudiante. Le bon combo : un sweat gris, parce qu’on n’a rien inventé de plus stylé et confortable à la fois cette saison, des slippers pour courir après vos bouquins sans vous fouler une cheville, un short en jean pour s’asseoir dans toutes les positions possibles en toute dignité, et en bonus des barrettes pour féminiser l’ensemble et emprisonner les mèches rebelles qui auraient la mauvaise idée de vous tomber dans l’oeil, les garces.

#5 : et si le ridicule ne vous tue pas, les bouchons d’oreille à pompons de Breakfast at Tiffanny’s.

Just because you live like a hermit does not mean that you should let yourself go. As a good Modasse, you would rather try to face as decently as possible today’s 12 hours of library marathon, in a combination of style and decontraction inspired by Sophie Marceau in the movie « L’Etudiante ». The perfect combo: a grey sweatshirt, because there is nothing both more stylish and comfortable this season, slippers to run after the books you need without spraining your ankle, denim shorts to sit in every possible position without losing your dignity, and as a bonus, hair pins to emprison the locks that could get in your eyes, the bitches.

#5: and if looking ridiculous does not kill you, pompon earplugs as seen in Breakfast at Tiffany’s.

BreakfastAtTiffanys

BouchonsOreilleGirly

Bouchons d’Oreille, Love Me Sugar sur A Little Market

Earplugs by Love Me Sugar on A Little Market

Pour une concentration optimale, et pour ne pas ressembler à Shrek comme tous les étudiants de la bibliothèque qui arborent fièrement des bouchons verts fluos, il y a ceci. Hommage kitschissime et désopilant à Audrey Hepburn, qui se payait le luxe d’être sublime en dépit de son accoutrement de fifille new-yorkaise tombée du lit dans Breakfast at Tiffany’s

For an optimal mental concentration, and not to look like Shrek, unlike all the students in the library proudly wearing bright green earplugs, there is this. A kitschissime and funny hommage to Audrey Hepburn, who was stylish enough to look lovely despite her girly sleepy outfit in Breakfast at Tiffany’s.