Étiquettes

,

escarpins miu miuEscarpins en cuir craquelé Miu Miu, automne hiver 2013-2014.

Cracked leather pumps, Miu Miu fw 2013 2014.

Le vintage, c’est bien. Et s’il a fallu quelque temps pour intégrer cette idée en apparence absurde – tu portes des chaussures dans lesquelles un inconnu a déjà pué des pieds, non mais allo quoi? -, il est désormais bien établi en sacrosainte élément des dressings de Modasses. Parce que la frusque vintage, c’est celle qui a vécu, qui apporte à une tenue ce supplément d’âme et d’expérience qui manque cruellement à un total look Zara. Si elle n’est pas unique, elle est rare et en plus, elle est moins chère que le neuf. Et si le vintage est hérité d’une mère ou d’une grand mère, il devient carrément signe extérieur de patrimoine dynastique. Soit.

Mais le néo vintage, c’est mieux. C’est du moins ce qu’il faudra avoir en tête cet automne. On connaissait déjà les jeans vintage d’A.P.C., véritable recyclage de denim qui se proposait de récupérer vos vieux jeans de la marque pour les rafraîchir et les transformer en modèle usé juste comme il faut avant de les remettre en vente au prix du neuf. On avait bien vu les tee shirts en coton pré usés et pré troués de Zadig et Voltaire aussi, mais là, on avait déjà un peu plus de mal à suivre.

Macklemore – Thrift shop

Neo-vintage: when Miu Miu ressuscites your grandma’s shoes.

Vintage is cool. Although it took some time for many of us to believe in this apparently ridiculous idea – you mean you are wearing a pair of shoes which already stink from some stranger’s feet? eeew -, it is now considered as a key element of every Modasse’s wardrobe. Because a vintage piece of clothing is something that has lived, and that can bring to an outfit a hint of stylish experience, which is often missing in a Zara total-look. If it is not a unique piece, it is still rare and what is more, cheaper than something new. And if you inherited this vintage piece from your mother or grand mother, it becomes the exterior sign of a dynastic inheritance. Fine.  

But neo vintage is better. At least that is what you should keep in mind this fall. You might have heard of A.P.C.’s vintage jeans : the brand offers you to return them you worn-out A.P.C. jeans so that they can be recycled and re-sold. And you might have seen a pre-worn-out tee by Zadig & Voltaire, but I bet at that stage you got a bit confused.

jean vintage apc

Jeans vintage A.P.C.

A.P.C. vintage jeans.

Le néo vintage de cette année se veut plus transgressif, d’autant plus inattendu qu’il délaisse les basiques en coton des années précédentes pour patiner les matières les plus nobles, user les accessoires et les vêtement les plus précieux. Que nous dit ce luxe déguisé en frippe? Que le luxe correspond à un désir-potlatch, de jeter l’argent par les fenêtres béantes de l’absurdité esthétique, dans du neuf déguisé en vieux : ultime provocation. Que les vêtements à forte valeur ajoutée n’ont au contraire de sens que pensés comme un héritage, comme les manifestes d’une mode durables : ultime sagesse.

C’est d’abord le cuir qui est visé par cette tendance du nouveau vieux. Le concept, à bien y réfléchir, est tout bonnement lunaire : on prend des escarpins neufs, on les use, on traite le cuir pour qu’il se craquellent comme une vieille toile de maître, et on vous le vend le prix d’un rein. C’est une des dernières idées lumineuses de Miuccia Prada – toujours elle – pour repousser un peu plus loin que de raison les limites du chic, et ça s’annonce comme les it-shoes de la saison.

Signe que la tendance du cuir fatigué n’est pas à prendre à la légère, cette robe en cuir usé repérée au défilé Gucci. Si le meilleur bastion de l’élégance bourgeoise italienne s’y met, on peut oser sans crainte de passer pour un pauvre hère sans le sou.

This year, neo vintage is more transgressive, and all the more unexpected as it leaves aside the coton fabrics and basic clothing that it got us used to and gives its patina to precious accessories and clothing. What does this second-hand-like luxury mean? That luxury corresponds to a potlatsch-like kind of desire to waste one’s money in the aesthetic absurdity of new stuff looking like old ones: mere provocation. Or on the contrary, that the sense of expensive clothing is to be considered as a heritage, as the manifestos of a sustainable kind of fashion: mere wiseness.  

It is first leather that is targetted by this new-old trend. The concept, if you think about it, is just unbelievable: take a pair of brand new pumps, wear them out artificially so that the leather gets cracked like an old painting, and sell it the price of a kidney. That is one Miuccia Prada’s latest ideas to push a bit further the boundaries of chic, and I bet those pumps will be a hit this fall.

And as a sign that worn-out leather trend is to be taken seriously, look at this Gucci leather dress. If the brand that defends the best the elegance of the Italian bourgeoisie makes these, you can go for it without being afraid to look like a penyless woman.

robe cuir usé Gucci

Robe en cuir usé, Gucci, défilé automne hiver 2013 2014

Worn-out leather dress, Gucci fw 2013-2014

Autre manifestation du néo vintage : l’effet froissé, qui semble dire « désolé je ne sais pas repasser la soie » ou  « tu vois un peu ce qui arrive quand on stocke un sac sans dustbag ». Un laisser-aller sophistiqué qui dévergonde à la perfection des basiques trop stricts. A commencer par le tailleur et le costume d’homme.

Another expression of neo-vintage: the crumpled effect, which looks as if it were saying « sorry, I just cannot iron silk properly » or « see what happens when you store a bag without its dustbag? ». A kind of sophisticated carelessness that makes strict basics run perfectly wild. As with suits.

veste Haider Ackerman

Blazer en cuir effet froissé, Helmut Lang

Crumpled effect suit, Helmut Lang

jupe satin froissé miu miuJupe en satin effet froissé, Miu Miu

Crampled effect skirt, Miu Miu

sac lanvin

Sac en cir froissé, Lanvin

Crampled leather bag, Lanvin

Chez l’homme, on renonce sans remord à maîtriser l’art du repassage, et on porte du satin froissé par petite touche, les jours de ras le bol du costume. On insiste sur ce « à petite touche » surtout si vous vivez dans le monde réel et que vous ne travaillez pas dans la mode. Commencer par porter sa chemise savamment froissée sous un costume impeccable pourrait être un joli début et une alternative à la silhouette ci-dessous.

As for men, they get the look by giving up without any regret their hope of ever mastering the art of ironing, and wear hints of crampled satin, whenever they are fed up with classical suits. We insist on the « hints » part, all the more if you live in real world and do not work in fashion. Beginning by wearing a crampled shirt under a perfectly fitting suit can be an elegant and wearable alternative to the outfit below. 

mcqAlexander Mc Queen, printemps 2014

Alexander Mc Queen, spring 2014